Sélectionner une page

NUIT BLANCHE

PORT-AU-PRINCE

 

JOUK LI JOU

PÒTOPRENS

1ère édition

VENDREDI 31 OCTOBRE 2014

Retrouvez-nous sur 

PROGRAMME – ÉDITION 2014

À PROPOS DE L’ÉVÈNEMENT

Depuis 2014, la Ville de Port-au-Prince a obtenu le label international «Nuit Blanche» qui lui permet d’organiser, en réseau avec plusieurs villes dans le monde, la Nuit Blanche, après Montréal, Ottawa, Belo Horizonte et Miami sur le continent américain ! Toutes ces villes s’accordent sur une vision commune de la manifestation: toutes les activités sont gratuites et réunissent à la fois des projets liés à la création, l’urbanisme, le patrimoine et l’architecture, le temps d’une nuit. Baptisée «Potoprens Jouk li Jou», cette manifestation artistique se tient chaque année en Haïti, à la fin du mois de novembre. Elle propose gratuitement des activités artistiques dans plusieurs lieux, en même temps.

Télécharger le programme de l'édition 2014

LES ARTISTES INVITÉS

Ishola Akpo (BENIN)

Ne en 1983,  Ishola Akpo vit et travaille a cotonou. En 2008 et 2010 il participe a deux reprises au  » forum transculturel d’arts contemporain de port-au-prince » en 2010 Ishola Akpo est en residence a Dakar a l’occation de la biennale des arts. il est laureat des plusieur prix dont celui de la fondation heinrich boell et de la session freelens du Webdoc ( Toulouse, 2012). En 2012 la serie << les redresseur de calavi>> est selectionne au 11 eme << Alepo internationale photography festival>> en syrie puis a photo off paris, mois de la photo 2012 et aux festival des nouveaux cinemas documentaires Ishola Akpo a participe egalement au edition perifeerique #1 et #2. En 2013 laureat der visa poiur la creation, il obtient une residence de trois mois a la cite des Arts a paris. La, il entame une reflexion sur << pas de flash, s’il vous plaits>> une installation photographique qu’il presentera plius tard a l’institut francais de cotonou

Mario Benjamin(Haïti)

Né en 1964 a port-au-prince Mario Benjamin est un autodidacte il a forme son regard en haiti, aux etats-unis et en europe aujopurd’hui il est l’un des artiste phares de l’art contemporain haitien. tout en poursuivant sa carriere de peintre, il cree des installation qui incluent stricture en fonction des lieux , video en photographie et sons multiples, il participe a de nombreuses Biennal (la havane, johanesbourg, sao paulo, venise, saint domingue, gwangju) il a aussi pris part a de nombreuses exposition collectives comme KREYOL FACTORY a paris ou solo a l’Art museun of the Americas de washington, au museum of contemporary Arts de miami, AFranova a Johanesbourg, au Botanique de Bruxelles. en 2011 il faits partie de l’exposition haiti Royaume de ce monde qui constitue la 1 ere pavillond’haiti a la Biennal de venise

Maksaens Denis (Haiti)

Né en 1968 en Haïti, Maksaens Denis est le premier artiste multimédia haïtien. Après des études de réalisation audio-visuelle à Paris à l’ESRA, il travaille comme monteur et réalisateur pour différentes sociétés de post-production. Parallèlement, il collabore avec le collectif “les Filtres Actifs” et “VJ Pirate” avec lequel il réalise des performances video dans l’underground parisien jusqu’en 2004. Depuis 2002, il réalise installations et sculptures vidéo dans divers pays du monde au cours de résidences artistiques et il participe à d’importantes expositions internationales. En 2011, il réalise une exposition solo à la Galerie Le Manège à Dakar et participe à l’exposition: “Haïti Royaume de ce Monde”. Plus d’infos ici, www.maksaens.com

Simbi Roots (Haiti)

Groupe révolutionnaire, Symbi Roots est le premier orchestre féminin du genre rara en Haïti. Initié par Dieuvela Etienne, Symbi Roots a largement contribué au changement du regard sur cette tradition populaire d’Haïti en y ajoutant de nouvelles couleurs artistiques. Le groupe évolue sur scène comme en parade avec des femmes aux tambours mariées au merveilleux plastique, au chant et à la danse.

Michelange Quay (Haiti)

Né le 5 janvier 1974 aux Etats-Unis, Michelange Quay vit à Paris depuis quelques années. En 1994, il obtient sa Licence de Cinéma à l’université de New-York, ainsi que sa Licence d’Anthropologie à l’université de Miami. Trois ans après, il est diplômé en réalisation à la prestigieuse Tisch School of Arts, à l’université de New York. En 2002 il réside, à Paris, à la Cinéfondation du festival de Cannes où il commence l’écriture de son long métrage, Mange ceci est mon corps (2006) . En 2004, il réalise L’Evangile du cochon créole, un court métrage de 18 minutes, produit par Les Films à un dollar, qui a été présenté en compétition officielle du festival de Cannes en 2004. Il reçut le prix du meilleur court métrage aux festivals de Locarno, Stockholm, Milan, Rio de Janeiro, Sao Polo, Turin et au festival Tokyo Con Can Film. Haïti Royaume de ce monde présente un court extrait de Mange ceci est mon corps, une scène où «des femmes créoles mixent comme des DJ une musique répétitive et obsessionnelle.

Kiwanga Kapwani (Canada, France)

Né en 1978 a Hamilton (Canada) Kiwanga Kapwani vit et travaille a paris Kapwoni Kiwanga a etudier l’anthropologie et la religion comparees et travaille surtout la video, le son et la performance dans sa films et sa serie de conference-performances Afrogalactica, elle parle << de pouvoir d’etres et d’univers transcendant>> qu’elle a inventes sur un mode scientifique en jouant le role d’une anthropologue du XXII eme siecle

Dany Laferrière (Haiti)

Né en 1953 en Haïti, Dany Laferrière quitte Haïti pour Montréal où il connaîtra le succès en 1985 avec la publication de Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ? Suivront alors neuf autres romans qu’il appelle « une autobiographie américaine ». Dany Laferrière est lauréat, entre autres, du Prix Carbet (1991), de la première édition du Prix Carbet des Lycéens (2000), du Prix RFO du Livre (2002) pour son roman, Cette Grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit ? et du Prix Médicis (2009) pour L’énigme du retour. En décembre 2013, l’écrivain devient « Immortel » par son élection à l’Académie française. (Ref Ile en Ile). Pour la Nuit Blanche, Dany se met en scène et propose une performance à la dimension de ses talents d’écrivain et d’acteur

Roberto Stephenson (Haïti)

 Né à Rome en 1964, de père haïtien et d’une mère italienne, Roberto Stephenson a vécu à Rome (Italie), Alep (Syrie), et Londres (Royaume-Uni). Il collabore à de nombreux magazines et livres dont L’Industria delle Costruzioni, The World Of Interiors, Domus, Modo, Roma S.Marcello, Palazzi, Palazzetti e Case a Roma, Palazzi Storici del Banco di Roma – Genova De Ferrari… Pendant des années, il travaille dans le domaine de l’architecture et déménage à Londres en 2000, avant de s’installer à Port-au-Prince. Les photos de Roberto Stephenson sont régulièrement exposées dans le monde notamment à la Biennale de la Caraïbe de Santo-Domingo (République Dominicaine, 2001) ou lors des Rencontres photographiques en Caraïbe (Martinique, 2001), au Ve Salon international d’art numérique (Havane, Cuba, 2003), à la House of Art Museum, (Oslo, Norvège, 2003), les Rencontres de la photographie africaine de Bamako , au Mali, en 2003 où il a reçu le prix de la Communauté Européenne et en 2011. En 2003, pour la diffusion et la promotion des arts visuels haïtiens, il co-créé la Fondation M’WE’M à Port-au-Prince.

Myriam Mihindou (GABON/FRANCE)

Né en 1964 à Libreville, Myriam Mihindou est à la fois photographe, plasticienne et une douce rêveuse. Sa démarche plastique particulière épuise les possibilités des matériaux organiques, variant les supports plastiques – sculptures, photographies, vidéo et son- pour révéler ses mémoires enfouies, archaïques. En 2004, sur invitation de la Fondation AfricAméricA, elle est en Haïti alors que la situation politique et sociale est tendue. Sa rencontre avec la troupe «Nous» de Guy Régis Jr à l’ENARTS est une occasion de partage et la naissance d’une série de photographies. Pour elle, la photographie est vouée à représenter l’interstice d’une survivance de la mémoire haïtienne et de la nôtre, un dédoublement sans fin». Son attachement pour Haïti est née de ces rencontres. Myriam Mihindou souhaite mettre en rapport les liens du continent africain avec l’histoire contemporaine et le devenir de ce territoire chaotique qu’est Haïti, berceau de l’Afrique.

Jean Christophe Lanquetin (France)

 Jean Christophe Lanquetin est artiste-scénographe et enseignant à Strasbourg. Il est co-fondateur du collectif ScU2, porteur des ‘Scénos Urbaines’, résidences d’artistes inscrites dans le contexte de grandes villes de par le monde. Depuis 2006 il développe un ensemble de projets, entre photographie et installation qui sont comme autant de ‘scènes’ : installées dans l’espace urbain, elles tentent d’instaurer un dialogue direct avec les habitants. La relation au spectateur – la nature et les conditions de son expérience – et au contexte sont une constante de sa démarche, qui implique aussi régulièrement un engagement performé de sa propre présence. Il affirme depuis une dizaine d’années une démarche qui articule des enjeux venus du spectacle vivant avec le champ de l’art contemporain. Ses travaux sont exposés in situ sur les lieux même de leur réalisation et sont régulièrement publiés, notamment par la revue Chimurenga (Capetown). Des projets, qui s’apparentent souvent à des installations, comme étant le creuset d’une recherche artistique et théorique qui interroge dialogiquement les notions de représentation et de scénographie, entre histoire – la boite optique, la scène théâtrale frontale – et devenir(s) dans un monde contemporain devenu multipolaire.

PARTENAIRES INSTUTIONNELS

PARTENAIRES MÉDIAS 

Nuit blanche dans le monde

Les grandes villes s'inspirent de Nuit Blanche sur les cinq continents, avec cette année, pour la première fois, Douala et Prizren (qui invite le français Alexandre Vert à collaborer avec le kosovar Liburn Jupolli pour une installation sonore). 

AFRIQUE

Algérie
Oran
if-algerie.com

Cameroun
Douala
ifcameroun.com

 

EUROPE

Belgique
Bruxelles
nuitblanchebrussels.be

Italie
Bologne
artefiera.bolognafiere.it

Venise
artnight.it

Espagne
Malaga
lanocheenblancomalaga.com

Burgos
lanocheenblacadeburgos.es

Bilbao
bilbao700.eus

Saragosse
zaragenda.com

Royaume-Uni
Londres
artnight.london

Leeds
lightnightleeds.co.uk

Portugal
Braga
noitebrancabraga.com

Slovaquie
Bratislava
visitbratislava.com

Kosice
bielanoc.sk

Lettonie
Riga
baltanakts.lv

Lituanie
Vilnius
kulturosnaktis.lt

Malte
La Valette
nottebiancamalta.com

Kosovo
Prizren

MOYEN-ORIENT

Israël
Tel Aviv
touristisrael.com

 

AUSTRALIE

Australie
Melbourne
whitenightmelbourne.com.au

 

SALVADOR

San Salvador
elsalvadorgram.com

 

ASIE

Japon
Kyoto
nuitblanche.jp

Taïwan
Taïpeï
nuitblanche.taipei

République de Singapour
Singapour
nightfestival.sg