Sélectionner une page

NUIT BLANCHE

PORT-AU-PRINCE

 

JOUK LI JOU

PÒTOPRENS

6ème édition

SAMEDI 30 NOVEMBRE 2019

Retrouvez-nous sur 

PROGRAMME – ÉDITION 2019

La 6ème édition questionne les FUTURS DÉSIRABLES, les scénarios possibles d’un pays d’après les revendications populaires.

7H PM JOUK LI JOU

  • FUTURS DÉSIRABLES | CARTE BLANCHE À LYONEL TROUILLOT
    Panel de discussion à propos des futurs désirables. 
  • PERFORMANCE  SOLO | REV AN YO, REV AN MWEN
    Avec Schneiderson René, 30 min
  • THE BLACK ROOM
    Exposition croisée Haïti Québec
    Avec Jean-Ambroise Vesac & Michelange Quay
    Commissariat Giscard Bouchotte et Jean-Jacques Lachapelle en partenariat avec le Musée d’art (Québec) et le soutien du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF) du Québec
  • SINEMA JOUK LI JOU
    Sinema jouk li jou présente une série de vidéos et de films d’artistes atypiques dans un seul espace en même temps.

The Black Box de Michelange Quay
Cycles et saturation de Jean-Ambroise Vesac
Près requis à la discussion coloniale de François Piquet
Les Indes galantes de Clément Cogitore
Labadée de Joiri Minaya
Raft of Medusa de Alexis Peskine
Despojo de Charo Oquet
Gaga now de Charo Oquet

  • PERFORMANCES MUSICALES
    Set DJ | Free style

À PROPOS DE L’ÉVÈNEMENT

Depuis 2014, la Ville de Port-au-Prince a obtenu le label international «Nuit Blanche» qui lui permet d’organiser, en réseau avec plusieurs villes dans le monde, la Nuit Blanche, après Montréal, Ottawa, Belo Horizonte et Miami sur le continent américain ! Toutes ces villes s’accordent sur une vision commune de la manifestation: toutes les activités sont gratuites et réunissent à la fois des projets liés à la création, l’urbanisme, le patrimoine et l’architecture, le temps d’une nuit. Baptisée «Potoprens Jouk li Jou», cette manifestation artistique se tient chaque année en Haïti, à la fin du mois de novembre. Elle propose gratuitement des activités artistiques dans plusieurs lieux, en même temps.

Télécharger le programme de l'édition 2019

LES ARTISTES INVITÉS

Jean-Jacques Lachapelle (Québec) Commissaire invité

Jean-Jacques Lachapelle est musicologue. Depuis 2013, il pilote la création du MA, musée d’art en Abitibi Témiscamigue, un musée régional dont la mission vise à faire connaître les arts des Amériques anciens, modernes et contemporains, dans leurs diversités culturelles historiques et actuelles. De 2005 à 2013, il a dirigé la consolidation du Rift, galerie, théâtre, cinéma. La coopération internationale, premier champ d’action au sortir de son parcours universitaire, marque sa conception du rôle du musée dans un monde globalisé. À travers des projets d’exposition et du positionnement même du MA, musée d’art le plus nordique du Québec il cherche à renforcer l’axe de recherche panaméricain. Les expositions Dialogue (2014-2020), un cycle d’expositions dédiées aux artistes autochtones de l’Abitibi-Témiscamingue en situation de dialogue, les échanges internationaux avec Cuba, Haïti et le Mexique, et le travail d’exposition, de publication et de résidence avec les artistes de la scène locale forment le cadre de référence pour une meilleure perception de la position économique et géopolitique des régions dites périphériques.

Lyonel Trouillot (Haïti)

Né en 1956 en Haïti, Lyonel Trouillot fait des études de droit avant de se tourner vers sa véritable passion, l’écriture. Professeur de littérature à l’Institut français d’Haïti et à l’université Caraïbe, il poursuit parallèlement ses activités littéraires en publiant une oeuvre poétique et romanesque de première importance, en créole et en français. Son oeuvre est publiée par Actes Sud et Riveneuve éditions en France. Membre très actif du collectif NON (2003) ayant contribué au départ d’Aristide, Lyonel Trouillot, intellectuel engagé se sert de sa plume pour combattre la dictature et participer ainsi à la reconstruction démocratique d’Haïti. Parmi ses écrits, on peut citer Bicentenaire (2004), Éloge de la contemplation (2009), Yanvalou pour Charlie (2009, Prix Wepler) ou encore La Belle amour humaine, paru en 2011 (Sélection du Prix Goncourt).

Joiri Minaya (USA - République Dominicaine)

Née en 1990 à New York, Joiri Minaya a grandi en République dominicaine. Diplômée de l’Ecole Nationale d’Arts Visuels de Saint-Domingue (2009), de l’école de design Altos de Chavón (2011) et de la nouvelle école de design Parsons (2013), elle a participé à plusieurs programmes et résidences dont Skowhegan, les arts Guttenberg, Smack Mellon, BronxArtSpace, AIM du Bronx Museum, le Transmedia Lab de la MA Scène Nationale et le Red Bull House of Art Detroit. Elle a récemment été artiste principal acteur du Lower East Side Printshop et artiste émergente du Socrates Sculpture Park. Minaya a exposé dans plusieurs pays des Caraïbes et des États-Unis. Elle est lauréate de la Nancy Graves Foundation, de la Rema Hort Mann Foundation, de la Joan Mitchell Foundation, du Prix de l’exposition Centro de la Imagen (DR) et Grand Prix de la XXVII Biennale au Museo de Arte Moderno (DR).

François Piquet (France - Guadeloupe)

Né en 1967 en région parisienne, François Piquet vit et travaille en Guadeloupe depuis 2000. Ingénieur et designer multimédia, il débute sa pratique des arts visuels en Guadeloupe par un collectif de Street-art. Sculptures, installations, street-art, video, et immersion sociale du geste artistique : sa démarche est résolument contemporaine, combinant l’humour et l’expérimentation constante de nouvelles manières, matières et médias, pour présenter des formes accessibles, politiquement incorrectes et bousculant les points de vue sur les relations humaines. Il a participé à de nombreuses expositions internationales individuelles et collectives aux Antilles, à Puerto-Rico, Republique Dominicaine, France, Portugal, Danemark, Sénégal, et Royaume-Uni. L’international Slavery Museum de Liverpool (UK) vient de l’intégrer à sa collection permanente, rejoignant le Memorial ACTe et d’autres institutions. Il expose au premier Pavillon de Guadeloupe à la Biennale de Venise 2019.

Jean-Ambroise Vesac (Canada - Québec)

Jean-Ambroise Vesac est un artiste-chercheur et professeur de design expérientiel et événementiel à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Sa pratique touche la performance audiovisuelle, les installations immersives et interactives et la robotique. Il explore les frontières entre les réalités mixtes. Son travail explore l’hybridation de l’homme et des machines dans des installations immersives et interactives. Vesac est impliqué dans le développement et la reconnaissance des arts numériques au Québec. Il collabore notamment avec Perte de Signal à Montréal et La Chambre Blanche à Québec.

Schneiderson René (Haïti)

Né à Port-au-Prince, Schneiderson Rene est à la fois comédien, metteur en scène chorégraphe et danseur émergeant. Dès l’âge de 11 ans, il fait du théâtre dans un atelier organisé à la Bibliothèque Monique Calixte (BMC) de la FOKAL, animé par la comédienne Dieuvela Etienne. C’est à partir de 2005 qu’il prend part activement à plusieurs projets d’animations théâtrales. En 2010, avec Jeunesse En Développement (JEDe), il travaille sur ses propres créations de mise en scène, tout en continuant ses collaborations de danse avec des chorégraphes internationaux (Anouschka Brodacz, Eva Doumbia, Dorothée Munyaneza) et de performances (Port- au-Prince Art et Performance’’(PAPAP), 2018).

Alexis Peskine (France)

Né à Paris en 1979, Alexis Peskine a obtenu un BFA en peinture et photographie de la Howard University, à Washington, DC, une maîtrise en arts numériques du Maryland Institute College of Arts de Baltimore. Après avoir reçu la prestigieuse bourse Fulbright, il a poursuivi ses études au MICA. compléter un autre diplôme MFA. Il a participé à de nombreuses foires et expositions internationales, notamment le 3e Festival mondial des arts noirs et la Biennale de Dakar, Dakar, Sénégal; Addis Foto Fest, Addis-Abeba, Éthiopie; Frieze New York, Pulse Art Fair, New York, exposition Prizm de Miami Art Basel, Miami, États-Unis; Biennale Internationale de Casablanca, Maroc; AKAA (alias Afrique) et Afriques Capitales, La Villette, Paris, France; et 1:54 Contemporary African Art Fair, Londres (Royaume-Uni).

Michelange Quay (Haïti)

Né aux États-Unis, Michelange Quay est d’origine haitienne. En 1994, il obtient une Licence de Cinéma à l’Université de New-York, puis une Licence d’Anthropologie à l’Université de Miami. Trois ans après, il est diplômé en réalisation à la prestigieuse Tisch School of Arts, à l’Université de New York.

En 2002 il réside à Paris, à la Cinéfondation du festival de Cannes. En 2004, il réalise « L’Évangile du cochon créole », un court métrage de 18 minutes, présenté en version officielle au festival de Cannes la même année. En 2008 sort « Mange Ceci est mon corps ». Ses films ont été sélectionnés à plusieurs festivals internationaux : Prix du meilleur court métrage aux festivals de Locarno, Stockholm, Milan, Rio de Janeiro, Sao Polo, Turin et au festival Tokyo Con Can Film. Depuis, il travaille sur The Black Box, une série de videos qui devrait faire l’objet de son troisième film.

Charo Oquet (USA - République Dominicaine)

Artiste interdisciplinaire originaire de Miami, Charo Oquet a une vaste pratique qui inclut la performance, la sculpture, l’installation, la peinture, la vidéo et la photographie. Oquet possède une vaste expérience en matière d’exposition et de conservation. En tant que militante artistique, elle a fondé Edge Zones, une organisation artistique à but non lucratif située à Miami, en Floride; Oquet a exposé en Italie; Nouvelle-Zélande, Danemark, Allemagne, Norvège, Porto Rico. Elle est connue pour ses installations dynamiques, qui incorporent les idiomes des religions populaires afro-antillaises. Son travail a été présenté dans des publications notables, notamment Atlantica, Index, El Pais, Vogue China, The Miami Herald. Les expositions récentes comprennent 26 Biennale deSaint-Domingue, Musée d’Art Moderne de Saint-Domingue, etc. http://www.charooquet.com/

Clément Cogitore & Bintou Dembele (France)

À la fois cinéaste et artiste contemporain, Clément Cogitore a d’abord écrit un premier long métrage de fiction tourné aux confins de l’Afghanistan en guerre (Ni le ciel ni la terre, 2015) et un moyen métrage entraînant dans un coin perdu de Sibérie (Braguino, 2017). Les Indes galantes est sa réponse à une carte blanche offerte par 3e Scène, l’espace numérique de l’Opéra de Paris, pour réunir en un maelström de musique, de danse et d’émotion deux époques et deux styles artistiques éloignés. Le plasticien et vidéaste Clément Cogitore et la chorégraphe Bintou Dembélé se sont rencontrés pour la première fois autour de l’opéraballet de Jean-Philippe Rameau lors du tournage du court-métrage Les Indes galantes pour la 3e scène de l’Opéra de Paris. Ce premier dialogue captivant entre l’univers des danses urbaines et la musique baroque s’est poursuivi pour présenter l’oeuvre complète sur la scène de l’Opéra Bastille. Les deux artistes évoquent leur travail commun et leur volonté de nous faire entendre et voir l’oeuvre de Rameau différemment, à travers des corps, des gestes et des sons qui s’entrelacent tout en dessinant des espaces de liberté qui leur sont propres

PARTENAIRES INSTUTIONNELS

PARTENAIRES MÉDIAS 

Nuit blanche dans le monde

Les grandes villes s’inspirent de Nuit Blanche sur les cinq continents, avec cette année, pour la première fois, Douala et Prizren (qui invite le français Alexandre Vert à collaborer avec le kosovar Liburn Jupolli pour une installation sonore). 

AFRIQUE

Algérie
Oran -> 5 octobre
if-algerie.com

Cameroun
Douala -> 1er octobre
ifcameroun.com

 

EUROPE

Belgique
Bruxelles -> 5 octobre
nuitblanchebrussels.be

Italie
Bologne -> 1-4 février
artefiera.bolognafiere.it

Venise -> 22 juin
artnight.it

Espagne
Malaga -> 18 mai
lanocheenblancomalaga.com

Burgos -> 25 mai
lanocheenblacadeburgos.es

Bilbao -> 14-15 juin
bilbao700.eus

Saragosse -> 22 juin
zaragenda.com

Royaume-Uni
Londres -> 22 juin
artnight.london

Leeds -> 10-11 octobre
lightnightleeds.co.uk

Portugal
Braga -> 6-8 septembre
noitebrancabraga.com

Slovaquie
Bratislava -> 27-29 septembre
visitbratislava.com

Kosice -> 4-6 octobre
bielanoc.sk

Lettonie
Riga -> 7 septembre
baltanakts.lv

Lituanie
Vilnius -> 14 juin
kulturosnaktis.lt

Malte
La Valette -> 5 octobre
nottebiancamalta.com

Kosovo
Prizren -> 14 septembre

AMÉRIQUE

États-Unis
San Antonio -> 9 novembre
luminariasa.org/index2.cfm

Houston -> 6-7 avril
nuitblanchehouston.com

Canada
Montréal -> 21 février-3mars
montrealenlumiere.com

Halifax -> 19 octobre
nocturnehalifax.ca

Toronto -> 6 octobre
nbto.com

Winnipeg -> 28 septembre
nuitblanchewinnipeg.ca

London
nuiblanchelondon.ca

Haïti
Port au prince -> 30 novembre
portauprincebynight.com

 

MOYEN-ORIENT

Israël
Tel Aviv -> 16 mai
touristisrael.com

 

AUSTRALIE

Australie
Melbourne -> 22-24 août
whitenightmelbourne.com.au

 

SALVADOR

San Salvador
elsalvadorgram.com

 

ASIE
Japon
Kyoto -> 5 octobre
nuitblanche.jp

Taïwan
Taïpeï
nuitblanche.taipei

République de Singapour
Singapour -> 29-30 août
nightfestival.sg